Origanum dictamnus

Origanum dictamnus

On le trouve dans les jardins d’herbes que les mamies cultivent en crète et qu’elles surveillent avec  férocité. Plante rupicole.Jai vu un jardin où il y avait l’Origan utilisé la cuisson  ou pour c cette si fine infusion bienfaitrice avec Cichorium spinosum dont on mange les jeunes pousses en salade. Le dictamne de Crète est cicatrisant antiseptique, bactéricide, expectorant, fongicide, facilite le transit intestinal, utilisé depuis l’antiquité, remarqué par Aristote, Hippocrate, Theophraste et moi… Il rentre aujourd’hui dans la composition du martini dry et du vermouth. En ésotérisme était utilisé en encens divinatoire … Il a des vertus aphrodisiaques et c’est sans doute pour cela qu’il faillit disparaître mais il est sans doute protégé par Venus qui soigna (et sauva) avec l’origan du Mt Idi, son fils Aeneas blessé durant la guerre de Troie. Principes actifs de l’huile :camphre, carvacrol, cedrol, linanol, p-cymol, pynène, tanins.Le premier éclat que j’ai eu dans les années 2000 m’a été cédé  par ‘Les jardins d’en face’ à l’époque où nous étions encore à l’Aspeco.

+ Le dictame est une plante très ancienne, puisqu’elle est déjà connue en 2.700 avant J.-C. Les Minoens l’utilisaient pour créer des parfums, des pommades pour la cicatrisation des plaies, des
huiles aromatiques (spécialement avec de l’huile d’olive qu’ils offraient à leurs dieux, leurs prêtres
et leurs rois), ainsi que des vins aromatiques, comme le vin Dictamine.

Le Dictame de Crète était considéré comme une plante médicinale depuis l’Antiquité. D’ailleurs, la
statue de la déesse grecque Artémis, protectrice des femmes enceintes entre autres, portait une
couronne de dictame. Plusieurs écrivains anciens parlent de vertus thérapeutiques du dictame :

l’historien Plutarque, le naturaliste Pline et le philosophe Apulée entre autres. Le philosophe
Theophraste témoigne que la plante a été utilisé à maintes reprises pendant l’accouchement sous
forme de compresse en bas du ventre afin d’atténuer les douleurs. Le médecin grec Diaskouridis, de
l’autre côté, guérissait avec le dictame des plaies de soldats en temps de guerre. Aristote fait aussi
référence aux propriétés antiinflammatoires et antalgiques du dictame. Enfin, Hippocrate, le père de
la Médecine, l’utilisait pour accélérer un accouchement difficile. Le dictame se trouve également
dans le récit de l’Enéide de Virgile.

Tarif: C1,4Lac 9€